Les alcools et liqueurs incontournables de nos apéritifs savoyards

Les alcools et liqueurs incontournables de nos apéritifs savoyards

À Val-Cenis, en Haute Maurienne, nous avons notre montagne, le ski en hiver, les randonnées en été, mais aussi nos liqueurs et alcools bien savoyards. Ils sont nombreux, parfumés, chaleureux, en apéritif ou en digestif: chartreuse, la chèvre, grolle, roussette, génépi, liqueur des Aravis… Préparez-vous à une promenade de saveurs!

Les liqueurs et vins de terroir savoyard

Par ordre de popularité, le génépi prend facilement la tête des liqueurs de notre Savoie. Incontournable, vous le trouverez partout! Les suivants à connaître sont la chartreuse et la liqueur des Aravis. Des douceurs à savourer avec précaution. Voyez-vous, les plantes utilisées pour fabriquer nos liqueurs proviennent de la montagne et ses alentours. Le génépi par exemple, est fabriqué à partir d’une plante aromatique, le génépi laineux, dont la cueillette est interdite dans la région, car ce génépi est protégé.

À Noël, vous pouvez aussi apprécier la chèvre, notre mousseux à base de jus de pomme, poire ou raisin. Mousse pétillante, la chèvre se savoure au fût, impossible à boire autrement sans en altérer la saveur. Elle s’obtient par fermentation de jus de pomme, de poire ou jus de raisin fraîchement préparé à la fin de l’automne. D’autres ingrédients sont incorporés dans la boisson, comme la crème de riz, des arômes et de l’alcool.

Noter aussi la grolle, le nom grollequi désigne la boisson réconfortante et aussi le pot pour la boire. Nous avons aussi notre vin de roussette typique de nos caves savoyardes. Mais bien des vins, autre que notre roussette, se boivent chauds aussi pour se réconforter durant les pics de froid en montagne.

Comment apprécier les alcools et vins de Val-Cenis?

Notre fameux génépi s’apprécie tel quel pendant la saison froide, pouvant atteindre de 20 à 40% d’alcool selon le cas. Nous dégustons le génépi en digestif, ou après une rude sortie en montagne pour nous réchauffer. Mais cette liqueur se savoure parfaitement aussi en apéritif, et vous pouvez parfaitement incorporer le génépi dans diverses préparations culinaires, notamment des desserts.

La chèvre, boisson de Noël, se déguste en se servant directement au fût. Vous faites la file devant le tonneau ou tonnelet, chacun boit la chèvre à tour de rôle et cul sec. Ce procédé est un vrai rituel ancien, et le nom la chèvre viendrait de l’aspect du mousseux sortant du fût: obtenu sous pression, il ressemble au lait de chèvre.

Que dire de la roussette de Savoie? Ce bon vin blanc sec, que l’on obtient à partir de cépages uniques, se déguste avec notre raclette, «nationale». La roussette vous offrira ses saveurs de miel et d’amande douce. La roussette de Savoie est aussi protégée par une AOC.

Vous apprécierez la chartreuse en apéritif, digestif ou incorporée dans des cocktails. Cette liqueur des Alpes est la plus ancienne de nos alcools de montagne. Elle peut se décliner en chartreuse verte (55°), chartreuse jaune (40°) et chartreuse 1605 (56°). Forte et parfumée, la chartreuse nous réconforte au retour d’une difficile sortie en montagne hivernale.

Tout aussi ancienne que la chartreuse, la liqueur des Aravis procure bien-être et chaleur. Vous pouvez déguster la liqueur des Aravis en famille, après un tour glacé dans la montagne. La liqueur des Aravis atteint 40° d’alcool. Fabriquée à base de plantes locales, de sucre et d’armagnac, la liqueur des Aravis se boit telle quelle ou avec un jus d’orange, en apéritif ou en digestif.

La grolle préparée sur place dans le pot éponyme vous réchauffera dès que vous serez rentré d’un circuit glacé en montagne. Le pot, appelé grolle également, peut constituer un de ces souvenirs de voyage qui vous feront plaisir. La grolle se compose de café, eau-de-vie, sucre, agrumes (orange et autres).

La roussette se bonifie avec le temps, vous pouvez en ramener de votre séjour à Val-Cenis si vous le voulez. De même avec le génépi, la liqueur des Aravis, la chartreuse, et la grolle. Ne pensez pas à ramener de la chèvre dans vos bagages, sauf à acquérir le fût ou tonnelet qui le contient! Rappelez-vous que si savoureuse que soit votre liqueur (ou votre vin de Savoie), toujours à consommer avec modération.

FanFan

Related Posts

Rencontre avec les producteurs de la Coopérative laitière de Haute Maurienne Vanoise

Rencontre avec les producteurs de la Coopérative laitière de Haute Maurienne Vanoise

Pique-nique en bordure de lac sur le Mont-Cenis

Pique-nique en bordure de lac sur le Mont-Cenis

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.